Contusion osseuse

Sommaire

Les contusions osseuses, bien que moins fréquentes que les fractures, constituent une forme de traumatisme osseux notable. Résultant généralement de chocs directs, elles engendrent des symptômes variés tels que douleur intense, ecchymoses et gonflement. On parle souvent de contusion osseuse en cas de lésion de l’os doublée d’une hémorragie interne. La contusion osseuse se distingue de la fracture, car celle-ci traduit une rupture de la trame osseuse, ce qui n’est pas le cas dans la contusion. Mais quelles sont au juste les caractéristiques de la contusion osseuse ? Quelles parties du corps sont les plus concernées par cette lésion ? Existe-t-il des traitements spécifiques ?

Qu'est-ce qu'une contusion osseuse ?

La contusion osseuse survient lorsque le corps subit un choc violent. Ce type de lésion peut affecter n'importe quelle zone du corps, mais elle est particulièrement courante dans le sport de contact. Une contusion osseuse n'est pas une fracture, mais peut provoquer une douleur intense et un gonflement (œdème) de la zone concernée. L'inflammation et les ecchymoses sont également des signes communs. Ces blessures peuvent s’accompagner d’une hémorragie interne, mais ne mettent pas la vie en danger et guérissent d'elles-mêmes avec le temps.

Dans certains cas, une contusion osseuse peut entraîner des complications telles qu'une nécrose osseuse ou une arthrite après un traumatisme. C'est pourquoi il est important de consulter un médecin si les manifestations persistent ou s'aggravent.

Zones les plus concernées par les contusions osseuses

Les articulations, particulièrement celles du genou, figurent parmi les zones corporelles les plus prédisposées aux traumatismes osseux. Le genou, en raison de son implication fréquente dans le sport, est exposé à des chocs directs susceptibles de provoquer ce type de blessure. De plus, les membres, les mains et les pieds, où les os sont plus proches de la surface cutanée, sont également des sites propices à la survenue de contusions osseuses. La proximité de ces os avec la peau augmente le risque lorsqu’un impact violent survient. Recouverts d'une fine couche de tissus musculaires, ces os sont plus fragiles.

Bon à savoir : Il faut prendre des précautions en cas de contusion osseuse, car elle risque d’évoluer en fracture si on ne respecte pas la douleur.

Symptômes et diagnostic de la contusion osseuse

Les symptômes d'une contusion osseuse varient selon la gravité de la blessure. Mais la manifestation principale est la douleur, musculaire et articulaire. Celle-ci est particulièrement vive à la pression. On évoque aussi ce type de lésion en cas de douleurs qui persistent longtemps après le traumatisme. On retrouve également un gonflement de la zone concernée et parfois un changement de couleur de la peau qui deviendra rouge. Plus tard, on retrouvera une ecchymose, la peau prenant alors une teinte jaune-vert. Un hématome peut également se former.

Pour confirmer la contusion, une radiographie peut suffire. Néanmoins, il est aussi possible de réaliser une IRM, car étant donné l’absence de fracture, toutes les contusions osseuses ne sont pas forcément visibles à la radiographie.

La radiographie reste utile pour détecter d’éventuels petits arrachements osseux. Quoi qu’il en soit, il est essentiel de bien faire des analyses pour pouvoir espérer mettre en place un traitement adapté et maximiser les chances de rétablissement.

Prise en charge

Immédiatement après la contusion, il est recommandé d’appliquer de la glace une dizaine de minutes, trois fois par heure, pour limiter l’hémorragie interne et réduire l’œdème et la douleur. Cette méthode permet de faciliter la circulation du sang et de réduire les douleurs musculaires. La zone touchée doit ensuite être mise au repos pendant au moins 24 heures pour une meilleure récupération.

Même si la contusion évolue généralement spontanément vers la guérison, il est préférable de consulter un médecin généraliste ou un spécialiste. Celui-ci prescrira des médicaments, généralement des anti-inflammatoires (ibuprofène, naproxène, etc.) si la douleur est particulièrement importante et qu’il faut faire le nécessaire pour la soulager. Il est également possible que le professionnel de santé préconise le port d’un plâtre en résine pour maintenir la zone immobile et accélérer la guérison.

En fonction de l’importance de la lésionsur le ligament ou sur l’articulation, le rétablissement peut prendre de quatre semaines à quelques mois pour guérir. Si la personne marche malgré la contusion, les délais de consolidation seront supérieurs.

Il est envisageable de prendre de la glucosamine pour favoriser le rétablissement.

Bon à savoir : La consommation de tabac ralentit le processus de récupération.

Risques et complications

S’ils ne sont pas traités correctement, les traumatismes osseux peuvent entraîner des complications, comme des fractures de stress ou des lésions de ligament. Une alimentation saine et une bonne hydratation peuvent aider à prévenir les maladies osseuses. Il faut également prendre soin de sa peau pour éviter les ecchymoses et autres blessures cutanées.

En conclusion

  • Les causes des contusions osseuses sont diverses. Souvent causés par une lésion suite à un choc violent, ces traumatismes provoquent généralement une douleur musculaire, une inflammation et une mauvaise circulation du sang ;
  • La douleur musculaire, qu'elle soit causée par une contusion osseuse ou d'autres blessures, peut significativement affecter la qualité de vie ;
  • La reconnaissance des symptômes, un diagnostic précis et une prise en charge appropriée sont essentiels pour assurer une guérison optimale ;
  • Consultez un médecin généraliste pour un traitement adapté.

Ces pros peuvent vous aider