Soigner les courbatures

Sommaire

 

Tous les moyens pour soigner les courbatures.

Le repos doit être le premier réflexe pour soigner les courbatures après le sport.

Cela suffit souvent à régler le problème en une semaine tout au plus.

Mais en cas de fatigue importante, de fièvre ou de courbature sans effort, il est nécessaire de consulter le médecin.

Avant de soigner les courbatures : pensez à la prévention

Comme souvent, la prévention joue un rôle essentiel pour éviter de souffrir de courbatures.

Si les courbatures constituent une réaction normale de l'organisme et ne peuvent parfois pas être totalement évitées, il est toutefois possible de diminuer leur intensité et leur durée.

Pour cela :

  • réaliser un échauffement musculaire soigneux avant de pratiquer un sport ;
  • s'hydrater et boire régulièrement avant, pendant et après l'exercice ;
  • ne faire des efforts musculaires que progressivement augmentés en intensité ;
  • s'entraîner quotidiennement ou le plus régulièrement possible ;
  • procéder à de bons étirements musculaires à la fin de l'activité.

Traitements faits maison pour soigner les courbatures

Dans la mesure où elles ne sont pas dangereuses a priori, les courbatures peuvent se soigner chez soi.

Elles n'interdisent pas la pratique du sport, mais demandent la mise au repos de la zone concernée.

Voici les différents moyens de soigner les courbatures :

SOIGNER LES COURBATURES
SOINS EXPLICATIONS
Glace
  • La glace peut-être utilisée comme pour la plupart des douleurs musculaires.
  • Il faut faire attention à ne pas la mettre directement au contact de la peau, mais à interposer un linge entre la poche de glace et celle-ci.
  • La glace est indiquée à l'apparition des courbatures, mais le reste du temps, c'est le chaud qui sera bénéfique.
Chaleur
  • Contrairement aux lésions plus graves où elle est à proscrire, l'application de chaud est bénéfique dans le cas des courbatures.
  • Il est recommandé de prendre une douche ou un bain très chaud.
  • Les massages peuvent être efficaces (alors qu'ils doivent être évités en cas de déchirure musculaire, d'élongation ou de claquage).
Bandes compressives Les bandes compressives peuvent également être employées, mais elles comportent plus d'inconvénients que d'avantages.
Étirements
  • En cas de courbatures, les étirements sont généralement bénéfiques.
  • Ils doivent être doux et progressifs et surtout ne pas se faire par à-coups.
Hygiène et alimentation
  • Il est important de boire en quantité (1 litre et demi par jour) et surtout de bien s'alimenter.
  • La boisson devra être régulière et prise par petites quantités plutôt que beaucoup d'un coup : il faut éviter de boire trop sucré.
  • L'alimentation devra être riche en potassium, en sodium et en vitamines notamment après l'effort. Pour cela, privilégier :
    • les fruits secs ;
    • les fruits (bananes, agrumes) ;
    • le bouillon de légumes.

Soigner les courbatures : médicaments et massages

S'il ne s'agit pas d'un problème mécanique (s'il y a présence de fièvre et de maux de tête notamment), la consultation chez un médecin est indispensable.

Traitements habituels

Les armes à disposition des médecins généralistes sont :

  • les myorelaxants (abondamment utilisés pour les douleurs musculaires quelles qu'elles soient) ;
  • les anti-inflammatoires non stéroïdiens (qui révèlent une efficacité variable en fonction du moment où ils sont administrés) ;
  • rarement des antalgiques.

Certains généralistes prescriront également des massages ou des séances chez des kinésithérapeutes spécialisés comme ceux pratiquant la méthode Mézières :

  • les « kinés Mézières » sont plus formés à la prise en charge de ce type de symptomatologie ;
  • ils pratiqueront également des étirements.

Autres moyens de soigner les courbatures

Les autres méthodes envisageables sur prescription sont :

  • la cryothérapie (application de froid) ;
  • les ultrasons ;
  • les courants électriques.

Ces méthodes ne se révèlent toutefois pas très efficaces et ne sont que peu prescrites à l'heure actuelle.

Important : Si la courbature est inhabituelle, le traitement est prodigué en fonction de la cause que le médecin a déterminée.

Homéopathie pour soigner les courbatures : efficace

Quelques remèdes homéopathiques sans danger peuvent être pris avec beaucoup de bénéfices en cas de courbatures (recommandés en 9 CH) :

  • Arnica ;
  • Cuprum Metallicum ;
  • Ruta Graveolens.

Aromathérapie contre les courbatures : des HE anti-inflammatoires

Certaines huiles essentielles (HE) sont riches en divers carbures sesquiterpéniques qui sont de puissants anti-inflammatoires. C'est par exemple le cas des HE de baume de copahu, de gingembre, de katafray, de lavande fine ou encore de poivre noir.

Dans le cadre des courbatures on pourra donc réaliser un mélange, dans un flacon de 20 ml, avec :

  • 20 gouttes d'HE de gingembre ou de poivre noir ou de baume de copahu ;
  • 20 gouttes d'HE de lavandin (abrial, grosso ou super) ;
  • de l'huile végétale d'amande douce ou de noisette.

Par ailleurs, l'huile essentielle de gaulthérie couchée est excellente contre les courbatures, les petites chutes ou les douleurs liées à l’effort. On peut aussi mentionner l'HE d’eucalyptus citronné qui est l’une des plus anti-inflammatoires et efficace contre les douleurs musculaires. Vous pouvez utiliser ces deux HE en synergie quand les courbatures apparaissent. Dans un flacon vide, mélangez 50 gouttes de macérat huileux d’arnica, 20 gouttes d’huile essentielle de gaulthérie couchée, 20 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus citronné et ajoutez 20 gouttes d’huile essentielle de lavandin super (décontractante).

Agiter le flacon et déposer deux à trois fois par jour de 10 gouttes (ou l'équivalent d'une petite noisette) sur la zone courbaturée et masser de façon à bien faire pénétrer les huiles.

L’idéal reste de réaliser un massage préventif après l’effort (même avant), puis en application locale si des courbatures apparaissent le lendemain.

Ces pros peuvent vous aider